Danse Jazz Nouveau Concept - CALABASH à Lyon

« Depuis les années 80, la danse jazz n’est pas suffisamment diffusée sur la scène française. Le public ne peut donc pas se rendre compte qu’elle a évolué sur le plan musical, chorégraphique et dans la société. Aujourd’hui, il est important de présenter les filiations de la danse jazz et de montrer ses évolutions, ses nouveaux champs d’exploration.»

Pourquoi le "Jazz Nouveau Concept" ?

Je développe une danse jazz «Nouveau Concept». Ce n’est ni une technique ni un style mais un processus de création où s’affirme la prise en compte de l’interprète avec des notions de conscience politique et culturelle.

 

Est-ce que les mouvements dansant doivent remplir toute la musique ?

En questionnant la danse jazz, je modifie les paramètres de la relation danse et musique par un travail de composition et d'écriture chorégraphique. J'intègre la théâtralisation du corps, l'expression et la manière d'organiser une partition musicale. Nous ne sommes plus dans la configuration classique d'une chorégraphie plaquée sur une musique.

 

C'est le ressenti qui fait naître la gestuelle ?

Le corps du danseur jazz a sa propre musicalité qu'il convient de faire vivre. Cette gestuelle consacre l’émergence d’une danse jazz emprunte à la fois d’innovation et d’héritage. Elle inscrit sa différence dans son rapport à l’espace-temps. Une dynamique qui n’est pas réemployée mais réintégrée par le corps, presque « réingérée »".

 

Wayne Barbaste par Raymond Paulet