Originaire de Trinidad et Tobago, sa carrière de danseur débute en 1977, en Afrique et aux Caraïbes,pour se poursuivre notamment aux Etats-Unis (Compagnie Alvin Ailey Repertory).

Sa carrière de chorégraphe débute en 1978 (université West Indies Trinidad, Louisiana Dance Fondation Etats-Unis).

En 1985, il s’installe en France où il travaille avec la Compagnie Rick Odums, Off Jazz Gianni Loringett puis
Anne-Marie Reynaud. Accueilli en résidence permanente à Cesson-Sévigné (35), il créé la Cie Calabash en 1992.

Dès lors, il entame un travail de recherche sur la danse Jazz dans le souci de
ne pas rompre avec ses origines chorégraphiques tout en confirmant son appartenance à la création actuelle. Cette recherche se fait plus précise avec ce qu’il nomme ‘Jazz Nouveau Concept’, où il interroge la musicalité du corps qui induit le mouvement dansé.

Après la création de pièces chorégraphiques, des tournées européennes, Wayne Barbaste élargit son champ d’intervention auprès du public de la Région Bretagne. Il développe toutes sortes d’actions, de formation et de sensibilisation et de diffusion, initie des rencontres artistiques pluridisciplinaires, créé le Festival International de Danse de Cesson-Sévigné et le Forum des Jeunes Interprètes.

Depuis 1992, il dirige l’école municipale de danse de Cesson-Sévigné (35). Il dirige des ateliers chorégraphiques en collaboration avec l’Éducation Nationale et contribue à l’élaboration de formations continues ou de supports artistiques avec diverses associations départementales pour le développement musique et danse.

Parallèlement, Wayne Barbaste développe une carrière dans l’enseignement (Etats-Unis puis Europe) et répond toujours régulièrement aux invitations des plus grands stages internationaux.

Une de ses préoccupations essentielles est d’ impliquer émotionnellement le public, l’ interpeller, l’ entraîner dans ses réflexions : communiquer. Alors, à l’ image d’ un travail de laboratoire, ses recherches multiples et fouillées faites de tâtonnements, d’ essais, de rencontres et d’ échanges.

Les explorations nourries de ces années de quête révèlent une orientation chorégraphique et conceptuelle – le Jazz Nouveau Concept.

Aujourd’hui, cette maturité sereine confère à Wayne Barbaste, une identité artistique forte, et l’envie de partager son travail, d’aller à la rencontre des publics.